visites

Un ancien Président de la République avait déclaré ( je ne garantis pas littéralement la formule) : Acheter Français ça n'a pas de sens, il faut produire Français.

Il s'agit, me semble-t-il, d'une erreur :

- Tout d'abord, à quoi sert  de  produire français si les productions ne  sont pas achetées ?

-Ensuite, les deux slogans ne sont pas concurrents mais complémentaires. Produire Français dépend des pouvoirs publics et des entreprises. Acheter Français dépend des citoyens consommateurs. Le succès de l'Economie Française dépend de l'un et de l'autre de ces deux paramètres.

Je n'ambitionne pas d'agir sur la politique économique du gouvernement, ni sur la gestion des entreprises.

Par contre, il me semble que l'incitation à acheter Français n'a été que timidement formulée, et que la pédagogie sur ses enjeux est restée bien insuffisante.

Il serait d'ailleurs intéressant de comprendre pourquoi un sujet porteur d'enjeux aussi lourds reste quasiment tabou. Je pense que l'inaptitude des élites à faire de la pédagogie l'explique en partie.

L'objet de ce site  est d'apporter une modeste contribution sur un sujet essentiel et très souvent oublié.